C’est très dur…

Je suis allé sur une des plus belles plages de notre région, cet après-midi, avant la grande transhumance du week-end, pour réfléchir calmement sur les dangers présentés par le choc psychologique du départ à la retraite…
Le soleil m’a beaucoup aidé…
En repartant, je me suis un peu chauffé la plante des pieds, le sable était chaud…
J’ai donc bien réfléchi, et senti le choc: Par précaution, il faut remettre ses chaussures!