Etude sérieuse

http://insecurite.blog.lemonde.fr/2011/11/21/mort-dagnes-combien-de-cas-similaires-chaque-annee/#xtor=RSS-3208

Juste pour remettre les choses à leur juste place… Et ne pas se laisser prendre aux rodomontades des politiciens qui ont tout de même tendance à nous prendre pour des billes.

Publicités

Petit roquet de droite: Baroin

Se sachant bientôt battu, ce petit monsieur accuse carrément la gauche d’un coup d’Etat. C’est dire son respect du suffrage universel, et son mépris pour le peuple. Avant de perdre son petit pouvoir, il perd ses nerfs. Révélateur, et rassurant. Surtout qu’il ne change pas: on ne le regrettera pas.

Entendu une histoire très amusante… Neil Armstrong, lorsqu’il marcha sur la Lune, a lancé ces mots célèbres: « Un petit pas pour moi, un grand bond pour l’humanité ». Ce qu’on sait moins, c’est qu’il ajoutait « bonne chance, Monsieur Gorski »…

Pendant des années, on s’est – on lui a – demandé, sans obtenir de réponse, ce que signifiait cette phrase. Etait-ce un message codé, ou une prophétie ésotérique, ou autre fadaise?

Neil Armstrong, en 1986, s’est enfin décidé à fournir l’explication…
Enfant, il jouait au ballon dans son jardin, comme beaucoup d’enfants. Et comme beaucoup d’enfants, il lâcha un jour son ballon dans la cour du voisin. Discrètement, il franchit la clôture, se dirigea vers son ballon, et entendit, à cet instant, la voisine parler très fort à son mari, le voisin, M. Gorski…

Elle lui disait: « Une fellation? Tu veux que je te fasse une fellation? Tu auras une fellation quand le gosse des voisins marchera sur la lune! »

Comme quoi… Il ne faut jamais jurer de rien.