Encore…

Je souhaite une bonne année aux petites filles et aux femmes d’Israël qui se font cracher dessus par les intégristes juifs, parce qu’elles osent monter dans les bus de Jérusalem.

Je souhaite une très mauvaise année à ces sales brutes, à ces crétins, dont le comportement prouve, a minima, que toute religion monothéiste secrète son lot de cruauté crasse pour plaire aux bas de plafond.

Qu’ils crèvent.

Meilleurs voeux!

En 2012, cela fera trente ans qu’on nous emmerde avec la crise…

En 2012, peut-être nous rendrons-nous compte que cette crise n’est pas fortuite…

Qu’elle est simplement un avatar de la reprise du pouvoir par la rente sur le travail…

OUPS ! Vous avez eu peur ? Je vous demande pardon, ça, c’est le début du discours que je dois préparer pour le président de l’Union Européenne !

En 2012, mes petits enfants auront 10, 4 et 2 ans. Et la même question se posera : Qu’est-ce qui les attend ?

Rien d’autre que ce que nous leur donnerons, comme à tous les autres enfants du monde.

Alors, que souhaiter ?

Un monde où on accordera plus d’importance à un enfant privé d’eau qu’à un avionneur privé de contrats ;

Un monde de saines révoltes parce que l’indignation ne suffit pas ;

Un monde où les religions se décideront enfin à jouer juste leur rôle pour leurs adeptes: Relier, et non: séparer, diviser, contrôler, censurer, mutiler ;

Un monde où les économistes seront écoutés avec aimable condescendance lorsqu’ils nous expliqueront encore ce qui se passe, sans avoir pu le prévoir pour que ça n’arrive pas… ;

Un monde où les praticiens de la politique seront au service du peuple, et non de leur propre carrière (mais là, je me répète…) ;

Un monde de voyages, de rencontres, de saluts échangés dans les rues entre gens qui ne se connaissent pas ;

Un  monde de bonne bouffe pour tout le monde, de vins chambrés sur de la bonne viande, parce que  les céréales c’est bien gentil mais vite lassant ;

Un monde… Il faut résumer, déjà ?

Alors… Un monde… de liberté, d’égalité et de fraternité ? Pourquoi pas, si l’on ajoute beaucoup de paix, d’amour, et de joie!

Sans oublier la tendresse, la confiance, et tout ce qui se voit dans un regard d’enfant…

Bonne année 2012 !

Jean-Paul Mathieu

Bism’ Allah al Rahim al Rahman…

« la démocratie c’est un moyen, le but c’est la charia » a déclaré clairement, au Caire, Mohammed Morsi, leader victorieux du parti islamiste égyptien Liberté et Justice… (Cité par Martine Gozlan).

Pour ceux et celles, non voilées (les salopes impudiques!), qui pensent encore qu’on peut imaginer accepter comme non dangereux un « islamiste modéré ».
Islamiste modéré, c’est un oxymore.
Aux chiottes ces salopards! Comme les cathos intégristes! Et tirons la chasse!

Mais non, je ne m’énerve pas… Ce serait trop d’honneur à leur faire!

N’importe nawak!

Vous avez vu la vidéo sur You Tube du dingue qui voit une malédiction dans le thé Lipton?
Ah, c’est à voir, hein… Lipton = Apocalypse! Si, si…
Je ne sais pas ce qu’il fume, mais il devrait arrêter! Et arrêter de lire JC. Grangé, aussi. Trop dangereux. ça rappelle l’autre obsédé qui analyse le clip « Roma » de Lady Gaga… Un autre bien chtarbé! Mais où vont-ils chercher tout ça?
Avec de tels zozos, les sectes ont de l’avenir…

La connerie n’a pas de limites…

Une députée de Dijon propose de remplacer, dans les déserts médicaux, les médecins manquants par… les vétérinaires. Si, si, vérifiez!
Et là, on reste pantois…
Puis on réfléchit:
1) Le peuple a les élus qu’il mérite.
2) A force de voter comme des moutons, voilà ce qui arrive!
3) Toutes les dindes ne seront pas fourrées pour Noël…

Content…

Un ermite a visité mon site. Alors j’ai visité le sien. Enfin, les deux, parce que lui, il en a deux. Bon, les gros chiens aussi, hein… Les petits aussi, d’ailleurs.
Blague à part, ermite athée, continue, j’aime bien ce que tu fais, j’ai l’impression d’avoir rencontré un inconnu dans la rue, et avoir eu envie, sans le connaître, de lui dire simplement: bonjour, ça va toi?

On boit un pot quand tu veux!

La Charente Maritime, c’est loin de rien, et proche de la mer.

A l’homme libre que je sens à ses textes, salut!