Tout fout le camp…

Air connu, n’est-ce pas?

On vient d’apprendre – et même la presse en parle, c’est vous dire l’inquiétude –  qu’un chinois vient d’acheter un domaine viticole à Gevrey-Chambertin.
8 millions d’euros, le chèque, hein, faut pas brader…
Et tout le monde de se lamenter, et de pousser des hauts cris devant cette déliquescence, cette déchéance même: Notre vignoble est vendu aux étrangers, quelle horreur.

Personne, en revanche, ne pose cette question pourtant essentielle: Un chinois a acquis un vignoble français, une partie de notre patrimoine, contre du  bel argent, soit, mais un étranger quand même. D’accord. Mais… QUI le lui a vendu?

Sagesse chinoise d’avant le Parti…

Voici les 5 préceptes que l’homme doit suivre pour connaitre la paix et le bonheur dans son existence :

>  1. Il est important de trouver une femme qui t’aide dans les tâches administratives, culinaires, domestiques, les travaux pénibles, et qui ait un bon emploi.

>  2. Il est important de trouver une femme d’esprit, ayant beaucoup d’humour, qui sache te faire rire.

>  3. Il est important de trouver une femme sur qui tu puisses compter, en qui tu aies confiance et qui ne te mente jamais.

>  4. Il est important de trouver une femme qui te donne le plaisir du lit, qui aime te faire l’amour et prendre soin de toi.

>  5. Il est important que ces quatre femmes ne se connaissent pas…

Sale con!

Alors que 25% des espagnols sont au chômage, et que beaucoup survivent avec moins de 500 euros par mois, un imbécile se distingue et se plaint, après avoir, bien entendu, voté pour tout ce qui arrive…

« Un député conservateur espagnol a dû présenter ses excuses après avoir déclaré avoir « du mal » à boucler ses fins de mois avec son salaire de 5.100 euros, des déclarations qui ont fait scandale dans un pays où un quart des actifs est au chômage.

« Entre les 416 euros qu’ils me donnent en temps que conseiller (municipal), qui ne couvrent aucun de mes frais, les 4.200 euros nets, plus ou moins, que je gagne en tant que député et les 290 que je reçois en tant que fonctionnaire de l’assemblée (de Galice), au total je gagne environ 5.100 euros et j’ai plutôt du mal« , avait confié dimanche Guillermo Collarte au journal La voz de Galicia.

Guillermo Collarte est-il un sale con?
Oui.
Mérite-t-il une claque dans la gueule?
Oui, aussi.
La lui mettrai-je?
Si je le croise, assurément!

Fumier, va!

 

Calvin

Je viens de découvrir que j’avais le même âge que Calvin Russell… Il est mort l’an dernier. Nous étions nés le même jour, le 1er novembre 1948…

C’est drôle, surprenant, méchant quelque part. Good trip, dear Calvin, and let your life go on. Nice to be born like you!

Love.

Danke schön, Merkel!

Je viens d’entendre le président de la république s’exprimer sur le problème de la Grèce. Merde, ça fait mal, de penser à gauche, et de supporter cette démonstration brillamment menée de langue de bois.

Les grecs vont encore voir leurs salaires et leurs pensions baisser! La récession est déjà là, cette crise, qui n’est qu’un nouvel avatar de la lutte des classes, va enrichir ceux qui le sont déjà, et appauvrir un peu plus ceux qui ont osé, un jour, exiger un mieux.

Et comme l’extrême droite, avec ses nervis abrutis, organise en plein jour des battues à l’étranger, il ne manquera plus qu’une nouvelle dictature militaire pour mater tout ça!

Je pars bientôt en Crète, pour la dernière fois peut-être. Je vais boire encore plus d’Uzo, de vin blanc et de raki… Sans oublier le café grec. L’Europe doit son nom à la Grèce. Ingrate!

Et F. Hollande lénifie… J’ai un peu honte, là.

Là, c’est lourd…

Je suis allé me promener sur ce site, par hasard, il est conseillé par WordPress… WP conseille n’importe quoi, hein, faut s’y faire, mais bon c’est intéressant: ça montre qu’il y a encore du chemin à faire pour rendre les gens plus intelligents, ou moins crédules, ou moins cons, tout simplement!

« Citoyen militant

patriote français engagé contre l’ordre mondial anglo-saxon sioniste et ultralibéral organisé par la franc-maçonnerie mondiale des Illuminati. Un impérialisme qui promeut la guerre partout dans le monde pour imposer sa « lumière ».

Oui, vous avez bien lu…

Allez voir, et amusez-vous! C’est, en un mot, ahurissant de sottise crasse. Le complot, partout, toujours… On est entourés de satanistes, et on ne s’en rend pas compte, on va le payer, moi j’vous l’dis!

Bon allez, je vous avoue tout: je viens d’être initié au grade suprême de l’illumination artisanale et philanthropique: Premier joint-clapet au Consistoire secret des Plombiers-Zingueurs de la Très Sainte Etanchéité! Respect!

Bordel de merde en triangle! Gare aux fuites!

T’en veux…?

La lecture de la PQR réserve toujours autant d’occasions de se lamenter sur la triste évolution de la société. Mais également, de temps à autre, de bien rigoler!

Exemple, relatant une jolie petite histoire, à la prison de St Martin de Ré… Je pense qu’ils doivent chanter encore « Merde à Vauban », avec du coeur au ventre, hin, hin…

« La procureure de la République de la Rochelle confirme qu’une enquête a été ouverte et confiée à la gendarmerie afin de déterminer dans quelles circonstances des pieds de cannabis ont poussé dans la cour de promenade du quartier Caserne, une des deux entités de la maison centrale de Saint-Martin-de-Ré.

L’hypothèse que des prisonniers aient apporté les soins nécessaires aux plants afin de bénéficier d’une récolte de bon niveau est retenue sans que ces jardiniers attentionnés, à l’instar de ceux qui ont procédé à la plantation, soient encore identifiés.

Le syndicat Force ouvrière, de l’union interrégionale des syndicats pénitentiaires qui a fait écho de la culture illicite, indique que  mardi, une quinzaine de pieds de cannabis de 80 centimètres de haut a été récoltée. Tout en rappelant qu’il dénonce depuis des années l’existence de ces jardins illicites, il demande « de faire raser les jardins dans les plus brefs délais ».

OUAF!

Vaseline…

Oui, oui, ça en a le goût, ce petit couplet de Jospin, à propos de la commission qu’il préside, sur la « déontologie de la vie publique » (si, si, ça s’appelle comme ça…).

Alors, je cite, c’est rappelé dans un organe de presse paraissant le mercredi. Voilà: « Notre envie est d’essayer de faire des propositions relativement cohérentes pour préparer des décisions éventuelles. »

C’est beau, non? On ne peut rêver mieux dans l’art du foutage de gueule. Parce que là, on est au delà de la langue de bois, hein, c’est du grand art d’escalader le grand néant. Relisez, quoi!
Explication de texte:

« Notre envie… » Pas un objectif, on laisse ça aux salariés, non, pour nous, juste une envie…
« Essayer » de faire, ben oui, quoi, on essaie, mais on garantit rien, hein…
« des propositions relativement cohérentes », là on hurle de rire… Relativement cohérentes… Relativement, donc par rapport à… à quoi, grand con? Tout est relatif, c’est vrai. Cohérentes! Il ne manquerait plus que leurs propositions soient relativement incohérentes!
« Des décisions éventuelles », oui, on a bien lu, il n’y aura peut-être pas de décisions du tout, elles sont simplement une éventualité!

Parler pour ne rien dire… Qu’en disait Pierre Dac, déjà? J’ai un trou…

Monsieur Jospin, avec tout le respect que je ne vous dois pas, la prochaine fois que vous aurez trouvé une phrase aussi creuse, fermez votre gueule!

Na!

Mon Nanar à moi…

Il pleut et je t’attends…

Lorsque je suis sorti ça montait vers l’ouest
Je ne me suis pas couvert, il pleut toujours sur Brest
Je sais bien c’est facile, et Prévert l’a écrit,
Mais j’étale ma culture, on me l’a déjà dit…

Des gens sont tabassés en Grèce et en Espagne
Et quand je pense à ça l’indignation me gagne.
Rien à voir avec nous? Va savoir, j’ai un doute
Et je le garderai quand je prendrai la route

Alors cette violence on pourrait s’en passer
Entre nous et pour lui, pour qu’il me voie aussi,
Et qu’il sache qu’il m’arrive d’en avoir plus qu’assez
De passer sous la flotte ces longs moments assis

D’être privé de lui comme il le fut de moi
Si longtemps, trop longtemps,

Que devient-il ce gosse qui a une part de moi?
Tu es sa mère, d’accord, mais je suis son grand père
Et je ne comprends plus pourquoi je devrais taire

Même si ce n’est pas Brest
Qu’il pleut, et que j’attends.