Chroniques crétoises, fin provisoire…

Timeo danaos et clebardos gueulantes…

Je n’ai pas parlé de la petite brunette qui arpentait chaque jour la plage, en proposant des massages bien huileux aux vacanciers… Courage? Abnégation? Besoin de casser la croûte, sûrement… Image de la corvée…

Non, ce n’est pas une baleine échouée…

C’est pas très bon, je sais, y’a du grain (du bruit, béotien argentik!), mais l’appareil avait décidé sans m’en parler de bloquer les prises de vues sur 6400 Iso, en Crète, en plein soleil! Alors oui, y’a du grain! Vous n’allez pas me titiller sur des détails…

En Crète, il y a aussi des chats. Peut-être autant que de lapins de garenne sur l’île de Ré… Faméliques, affectueux, surtout quand vous mangez du poisson, mais pas trop envahissants.

Et j’ai découvert, et ce sera le clou de cette modeste chronique, que je parlais grec! Oui! Car en Crète, il y a aussi des chiens. Et là, c’est merveilleux, les chiens grecs aboient comme en France. Je comprenais donc les aboiements grecs des clébards qui, en dépit de la bonne humeur générée par le soleil de ce beau pays, sont aussi cons que partout ailleurs.

Je me promenais, paisiblement, sur un chemin caillouteux, poussiéreux, un peu chaud, avec ma conscience en éveil et mon appareil photo en bandoulière (un Blad, je voyage léger!), et je me suis fait engueuler copieusement par un affreux clebs.

En Crète non plus, on ne peut marcher sans rien demander à personne sur un chemin, sans se faire engueuler par un canidé.

« Ta gueule, stupide animal, je marche, et je ne t’ai rien fait, b….l de m…e!!!
– Je suis chez mouarh, je garde, même le trottouarf, va te faire vouarrrrrrhhhgrrr!
Ta gueule j’ai dit, connard de clebs, et d’abord un bon chien de garde la ferme! »

Pas étonnant que le cerveau de ces bestiaux ne soit pas plus gros qu’un pois chiche. Il n’y a pas de place… Tout dans les mâchoires et les cordes vocales, on ne peut tout avoir… D’ailleurs souvenez-vous: regardez une photo de Mussolini: pareil…

En revanche, pendant huit jours, je n’ai pas vu un flic!

Et ça, ça repose.

La suite? L’an prochain, peut-être… Inch’Allah!

Publicités

5 réflexions au sujet de « Chroniques crétoises, fin provisoire… »

  1. Voilà une des raison qui font que ma préférence va aux chats ……(pas le chat à sa mémère qui est en laisse ,mais le vrai chat pour qui je ne suis plus un maître mais un pote lol )
    P.S: Tu as eu droit aux massages?

  2. J’ai remarqué aussi que la bêtise des chiens est inversement proportionnelle à leur taille.
    Plus ils sont petits et plus ils sont hargneux et bruyants. Dans mon immeuble, j’ai une de ces petites teigne qui vocalise régulièrement dans la cage d’escalier. et les injonctions à se taire de sa maîtresse confuse n’y font rien, on a l’impression qu’il jouit de s’entendre aboyer. 🙂

    • Tout à fait d’accord, plus c’est petit plus c’est hargneux. J’ai du un jour me résoudre au coup de latte pour qu’un de ces petits monstres se calme. Le genre de bestiole pleine de poils, bas sur pattes, dont on ne sait où se trouve la tête… Pour mettre la laisse, il faut pointer un doigt… Et enfiler la laisse du côté où ça mord!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s