L’Europe, bis…

Une grande nouvelle est venue récemment éclairer de sa lumière intense notre avenir de peuples européens béats de gratitude: Les commissaires européens travaillent.
On est content, quand on y pense, modeste contribuable, de savoir qu’il y a, à Bruxelles, des gens compétents, soucieux de notre confort et de notre bonheur, qui ne gaspillent pas l’argent qu’on leur verse chaque mois.
Les commissaires européens, donc, ont décidé pour nous, que nous gaspillons trop d’eau, et qu’il fallait régler ça. Ils ont mis deux ans, preuve qu’ils ont réfléchi, pesé leur décision.
Oyez brave cons d’européens! Désormais, vos chasses d’eau devront être économes. 3 litres pour un pipi, 5 litres pour un caca! Pas une goutte de plus!

Mais, mais… Vue la manière dont ils nous font chier, 5 litres ne suffiront pas! On va donc tirer deux fois la chasse, et gaspiller 10 litres, au lieu des 8 qui éliminent actuellement nos déjections. Que faire, que faire? Je suis sûr que nos grands guides suprêmes vont trouver.

Au fait, pour le salaire minimum européen, là, il faudra encore attendre. « On ne peut tout faire à la fois, soyez raisonnables, que diable! Il faut encore baisser les salaires et les pensions de 20% partout. Et là, on a pris du retard… » Je suis sûr que ça, ça les fait chier!