François, encore un effort!

Oui, François Hollande, encore un effort.
Quatre résistants et résistantes au Panthéon, c’est bien. Mais ce n’est pas assez, et ça risque de n’être que de la poudre aux yeux.

Il vous reste, en ce centenaire du début d’une des plus grandes boucheries de l’Histoire, à réhabiliter les « fusillés pour l’exemple », ces pauvres hommes victimes de méprisables bouffons de tous grades, mais surtout officiers supérieurs, morts, pour la plupart, dans leurs lits, après la guerre.

Encore un effort, Hollande, et vous serez un vrai républicain!

Happy birthday

Bis repetita placent…

Bon anniversaire, Arthur. Je sais, je sais, c’est une parole dans le désert, mais c’est pas grave… Ta mère s’en fout, par contrecoup et sans le savoir tu t’en fous aussi, et ça tombe bien, parce que pour ma part, je vais finir par m’en foutre, aussi!

 

Minou, minou…

Bon, je suppose que tout le monde s’est indigné, moi aussi d’ailleurs: Un abruti lançant un chat en l’air, pour le laisser retomber lourdement, avant de le bercer contre un mur, évidemment ça choque. Ce lâche crétin ne mériterait même pas qu’on en parle. Même si pour ma part, je n’aime pas les chats. Ces bestiaux méprisants et fourbes, qui viennent jusque dans ma cour, égorger mes oiseaux et leurs compagnes…!

Mais tout de même, tout de même… Je vais me permettre d’observer juste une toute petite chose. La sphère des réseaux sociaux s’est vite précipitée pour exiger une justice prompte et exemplaire contre ce tortionnaire décérébré. La foule a été entendue, alleluia!

3 jours après, comparution immédiate, un an de prison ferme. Chapeau…

Pendant ce temps d’autres attendent. Parfois très longtemps. Ma conclusion provisoire, en l’espèce comme disent les magistrats, c’est qu’il vaut mieux être un chat qu’une femme battue ou un enfant de choeur victime d’un curé pédophile. Parce que là, ça va moins vite!