Ecoeurant!

Après avoir agi pour imposer à la Grèce un plan d’austérité aussi impossible à tenir que les deux précédents, voilà que l’Allemagne montre ses véritables motivations.

Les aéroports grecs doivent être vendus au privé. C’est la preuve qu’ils sont rentables! Sinon le privé n’en voudrait pas!

Et… Qui c’est qui va acheter 14 aéroports grecs? Santorin, par exemple? Corfou, par exemple?

UNE ENTREPRISE ALLEMANDE!

Je trouve que ce beau plan « d’aide à la Grèce » pue beaucoup.
Le plus drôle, et à ce stade de la réflexion le rire devient grinçant, à l’idée de ce raccourci historique non dénué d’une dose de mauvaise foi – Mais qui est de bonne foi dans cette affaire? – le plus drôle, donc, c’est que… C’est peut-être avec l’argent de leur dette non remboursée à la Grèce en 1953 que les allemands achètent ses richesses!
Conclusion ultra libérale: Il n’est plus besoin de canons pour occuper un pays. Il suffit de l’acheter!