Pfff. Vie de merde

Je viens de rompre avec mon petit fils Arthur.
Avec sa mère, plutôt. Mais c’est pareil, tant il est vrai qu’une mère peut faire ce qu’elle veut de son fils.

Je ne le reverrai plus jamais, il ne donne pas de nouvelles, bref, il s’en fout. Il faut que je m’y fasse. Donc:

Moi aussi. Et c’est très bien ainsi, non?

Il faut croire…

A côté de ça, des couillons tirent sur des gens parce qu’ils ne  vivent pas comme eux.

Arthur, vis bien. Et surtout, ne te fais pas tuer pour des conneries. A part ça, fous moi la paix, comme je te l’ai foutue depuis 12 ans.

Quelle connerie!

 

 

Publicités