Colère

https://www.sudouest.fr/2020/02/01/conge-apres-la-perte-d-un-enfant-macron-demande-de-l-humanite-au-gouvernement-7140074-7527.php

Edifiant, non, cet article?

D’abord, des députés, élus, donc, du peuple, prennent une décision contre ce peuple, une décision imbécile, injustifiée, au nom d’intérêts qui restent à démontrer, une décision purement idéologique, pour défendre la com-pe-ti-ti-vi-té des en-tre-pri-ses et la ré-duc-tion du coût du tra-vail…

Enfin, quoi, il faut comprendre! Il n’y a, comme l’a dit leur chef, « pas d’argent magique »!

Bref, ces incapables ne sont même pas des « amateurs ». L’amateur, c’est celui qui aime. Eux sont juste des petits sectaires, qui obéissent le doigt sur la couture du pantalon aux consignes de l’exécutif. Pour eux, leur petit pouvoir vient, non pas du peuple, mais du Chef!

Colère partout, tout autour d’eux. Et ils s’entendent tous pour affirmer que, ben oui, ils se sont un peu trompés, mais que le vote n’est pas définitif, mais non, mais non…

On n’est pas loin du pire, là.

Et voilà que le Chef, dans sa grande mansuétude vis-à-vis du petit peuple, donne consigne aux députés de revoir leur vote. Le Président donne une consigne de vote au Parlement! L’exécutif ordonne, le législatif obéit!

Et ils vont obéir! ils pourront ajouter la honte à l’infamie.

Il faudra virer ces gens-là, tous et toutes, dès que les échéances démocratiques nous en donneront l’occasion.

Putain, ça fait du bien!